Psychologies magazine - n°262 - Avril 2007

Psychologies_262_Avril2007Le dossier : Tout ce que nous dit notre corps

Les méthodes pour l'écouter

Pas facile de comprendre nos malaises physiques. Pour nous aider à les décoder, les thérapies psychocorporelles sont particulièrement efficaces. Des praticiens nous racontent leur travail d'interprètes du corps.

« Prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie de l'habiter », dit un proverbe chinois. Mais comment habiter sereinement un corps qui nous fait mal, est tendu, raidi par nos soucis et nos émotions douloureuses ? « Notre corps exprime son désarroi à travers un mal être grandissant », explique la sophrologue Michèle Freud dans « Réconcilier l'âme et le corps ». « Pour réduire nos sources de stress, il importe de pouvoir se préserver un espace intérieur pour être contact avec nos sensations, les cueillir favorablement et apprendre à nous sentir mieux avec elles. » Il existe de nombreuses techniques qui peuvent ainsi nous aider à débusquer, derrière nos blocages physiques, les verrous émotion à faire sauter pour retrouver équilibre profond

(...)

Dénouer les tensions par l'analyse bioénergétique

Avec Guy Tonella, membre du Collège français d'analyse bioénergétique

Une Histoire

Guy Tonella : « Quand Marc est venu consulter, il avait 38 ans et était incapable de nouer une relation d'attachement. Il était très perturbé car il avait été violenté par sa mère jusqu'à l'âge de 13 ans. Sa thérapie, pendant laquelle je lui ai réappris à respirer, à bouger, à me regarder et à être regardé par moi a duré cinq ans. Nous avons joué, il est venu dans mes bras pleurer, hurler, découvrir le sentiment de tendresse et s'apaiser. Je l'ai confirmé dans sa valeur. A l'issue de cette expérience dense, il a pu faire sa vie et renouer des relations affectives. »

 

Quels sont les messages du corps auxquels vous êtes attentif?

Je suis attentif au regard de la personne, à ses gestes, à tout ce qu'exprime son corps. Je repère les zones où celui-ci semble vivant, dévitalisé, contracté, parfois inexpressif ou en retrait... A partir de ces informations, je cherche à repérer les traumatismes ou les conflits tels qu'ils se sont inscrits dans le corps de cette personne.

Comment interprétez-vous ces messages?

Nous sommes formés à ressentir, dans notre propre corps, à distance, ce que vivent les personnes qui ne disposent pas toujours d'images ou de mots pour le communiquer. Cette « lecture » du corps nous aide également à repérer les tensions musculaires. Celles-ci perturbent la circulation énergétique et réduisent la capacité à ressentir.

A quoi cette lecture peut elle servir?

Ces signes me permettent de repérer des troubles d'ordre énergétique, affectif, sexuel, relationnel... Ensuite, pour aider la personne à s'en défaire, j'utilise le relâchement musculaire, l'éveil sensoriel, le mouvement... et bien sûr la parole. Mon travail peut aller jusqu'au contact soutenir la tête du patient, le prendre dans mes bras... Je ne suis pas dans une position de neutralité bienveillante, je m'implique dans la relation. Cet ensemble de pratiques permet à la personne d'intégrer les événements qui l'ont perturbée, et de développer une sécurité intérieure suffisante pour renouer des liens affectifs normaux.

A lire :

L'Analyse bioénergétique de Guy Tonella (Bernet Danilo éditions, "Essentialis", 2003).

Back to top