Alexander Lowen

lowen actionAlexander Lowen consacra sa vie à montrer toute l'importance de la dimension corporelle au sein du processus psychothérapeutique, convaincu que tout changement profond s'exerce au niveau corporel.

Ses 14 livres traduits en 8 langues y sont consacrés.

Biographie

Le Dr. Alexander Lowen est né le 23 Décembre 1910, premier de deux enfants de parents juifs ayant émigré de Russie. L'ambiance familiale est souvent à la dispute, son intérêt d'enfant est pour des activités physiques dans la rue, et son adolescence est solitaire.

Alexander Lowen obtient son doctorat en droit (J.S.D) à la faculté de droit de Brooklyn (New York, USA), puis en 1951 son doctorat en médecine (M.D.) à l'université de Genève (Suisse).
Durant sa jeunesse, il pratique régulièrement des activités physiques et sportives : yoga, gymnastique rythmique de Dalcroze (« le mouvement du corps comme expression de l'être »), relaxation de Jacobson (contrôle de la tonicité musculaire et de la respiration).
Al_Lowen_gardenIl rencontre Wilhelm Reich à New York en 1940, sera son élève jusqu'en 1952. Il étudie avec lui les principes énergétiques et l'analyse caractérielle. Il suit une thérapie avec Reich de 1942 à 1945 avant de devenir lui-même thérapeute reichien.
De retour d'Europe où il séjourne de 1947 à 1953, il prend ses distances vis à vis de Reich et de ses recherches sur l' « orgone » et développe sa propre conception de l'« Analyse Bioénergétique ». Il s'associe avec deux autres élèves de Reich, John Pierrakos et William Walling et fondent ensemble l'Institut d'Analyse Bioénergétique (IBA) en 1956 à New York, avant de se séparer quelques années plus tard.
Face à l'expansion internationale que rencontre progressivement l'Analyse Bioénergétique et aux demandes de formation de psychothérapeute, Lowen transforme en 1983 L'IBA en « Institut International d'Analyse Bioénergétique » (IIBA).

Alexander Lowen quitta la direction de l'IIBA en 1996, sans abandonner pour autant son activité de thérapeute et sa pratique personnelle des exercices bioénergétiques, à New Canaan dans le Connecticut (USA). En Juillet 2006, Al Lowen eut un accident vasculaire cérébral qui laissa sa mémoire endommagée. Il cessa de fait son activité de thérapeute. Cependant, sa santé générale était bonne et, bien qu'ayant une mobilité très réduite, il avait encore l'envie de pratiquer des exercices physiques à l'âge de 96 ans.

Lors d'une conférence en 2004 où il lui fut demandé ce qui avait donné le plus de sens à sa vie, Al Lowen répondit sans hésiter : « éprouver le plaisir et la vitalité du corps ».

Alexander Lowen est décédé le 28 Octobre 2008, à près de 98 ans.

Bibliographie

  • The language of the body, 1958, Trad. francaise : Le Langage du corps, Tchou Ed., 1977
  • Love and orgasm, 1965, Trad. francaise : Amour et Orgasme, Tchou Ed., 1977
  • The Betrayal of the Body, 1967, Trad. francaise : Le corps baffoué, Tchou Ed., 1976
  • Pleasure, 1970, Trad. francaise : Le Plaisir, Tchou Ed., 1976
  • Depression and the body, 1972, Trad. francaise : La Dépression nerveuse et le corps, Tchou Ed., 1975
  • Bioenergetics, 1975, Trad. francaise : La Bio-Énergie, Tchou Ed., 1976
  • The Way to Vibrant Health: A Manual of Bioenergetic Exercises, 1977, Trad. francaise : La pratique de la Bioénergie, Tchou Ed., 1978
  • Fear of life, 1981, Trad. francaise : La Peur de Vivre, EPI Ed., 1983
  • Narcissism, 1985, Trad. francaise : Gagner à en mourir, Hommes & Groupes Ed., 1987
  • Love, Sex and your heart, 1988, Trad. francaise : Le coeur passionément, Tchou Ed., 1989
  • The spirituality of the body, 1990, Trad. francaise : La Spiritualité du Corps, Dangles Ed., 1993
  • Joy, 1995, Trad. francaise : La Joie retrouvé, Dangles Ed., 1995
  • Honoring the body, 2004 : l'autobiographie d'Alexander Lowen, Bioenergetics Press Ed., Floride, USA
  • The Voice of the Body, 2005 : Reccueil de conférences données par Al Lowen, Bioenergetics Press Ed., Floride, USA

Bioenergetics  Honoring body  Fear of Life  Betrayal  Depression  Joy  Love and orgasm  Love Sex Heart  Narcissism  Pleasure  Vibrant Health Voice of body  Spirituality 

Les livres sont tous disponibles en anglais et format "poche" auprès de la Fondation Alexander Lowen qui les diffuse actuellement via Amazon.fr (Les livres neufs en Anglais sont sur la 2ième ou 3ième page qui vous sera présentée par Amazon).

Les traductions françaises qui ont été faites par le passé n'ont pas été rééditées, mais il est possible de se procurer des ouvrages d'occasion sur des sites marchand comme Amazon.fr ou PriceMinister.com

Language_du_Corps  Amour_Orgasme  Corps_bafoue  Le_plaisir  La_depression_nerveuse_et_le_corps_2  La_Bio-Energie  Pratique_Bio_Energie  La_peur_de_vivre  Gagner_a_en_mourir    Le_coeur_passionnement   Spiritualite_Corps    La_joie

Dernière nouvelle : un éditeur français (Enrick B. Editions)  réédite les livres suivants, disponibles en librairie à partir du 10 Mai 2015, et disponibles également sur Amazon.fr :

  • L'Analyse Bioénergétique (anciennement "La Bio-Energie")
  • La Pratique de l'Analyse Bioénergétique
  • Le Corps Bafoué

 L AB  La Pratique de l AB  Le Corps Bafoué

Tags page Lowen 1v Tags page Lowen 2r Tags page Lowen 3r Tags page Lowen 4r

Vidéos

Entretien vidéo enregistré en 1998 aux USA

14 extraits enchainés : You Are Your Body  - Split Family - Something To Bring Split Together - Feeling Is A Sensation In The Body - Three Basic Bioenergetic Principles - Vibration Is Life Movement - Grounding: The Basic Principle - Great Experience With Breathing - Culture Is Not A Body Culture - If You Lose Contact With Your Body - Healthy Person - Cutting Off Your Energy - In Contact Energetically With the Earth - Feeling Is Where Bioenergetics Is At

 

Extrait du film de Philippe GIROD, "Au risque de vivre" (1983)

( Cette vidéo n'est plus disponible en ligne )

Tags page Lowen 1r Tags page Lowen 2v Tags page Lowen 3r Tags page Lowen 4r

Témoignages

Hommage à Alexander Lowen par Guy tonella, Conférence EABP, Paris, Novembre 2008 (en anglais)

TRIBUTE TO ALEXANDER LOWEN
This tribute has been publicly paid by Guy Tonella
at the Paris International Conference on Body Psychotherapy,
November 8 11, 2008 8th
Conference of the International Scientific Committee (CSI)
11th Conference of the European Association for Body Psychotherapy (EABP)

It is with great sadness that I inform you of the passing of Alexander Lowen M.D., the founder of Bioenergetic Analysis, on October 28, 2008. He lived to be nearly 98.
Lowen made an outstanding contribution to the development of body psychotherapy all over the world. Everyone in this audience, regardless what body oriented school they adhere to, has benefited, directly or indirectly, from Lowen's understanding of body dynamics involved in therapeutic processes. This has been his significant contribution: believing in the body and its vital forces and discovering ways and techniques to stay grounded or come back grounded into one's body. All of us, being present as we are, can share in this heritage, even if we do not participate in the bioenergetic community. Today, this heritage, like that of Reich, belongs to Humanity. I like to tell you an anecdote dating back to the time when he was my therapist in New York in 1979 1980. He asked me: "Tell me Guy, what are you going to do on Christmas Day?" As I was alone in New York, he invited me to his home for Christmas. I was so surprised! How can a therapist invite his patient over for lunch! I went and made a momentous discovery: he was the same person in his office as he was at home. This had a deep effect on me, searching for my true self, also as a therapist, helping my patients finding their true selves. Lowen was always the same person, genuine, never feigning. It has been a great lesson for my future.
I am not Alexander Lowen. I have a different style. I have my own convictions. But I am deeply grateful to this man who used to be my therapist, sometimes my trainer, who taught me to trust in my feelings and who gave me the sense of what deep body work is. I, together with the international bioenergetic community the a represented at this conference, would like to say a final 'thank you' to you, Alexander Lowen, for your invaluable contribution to the field of body psychotherapy.
Bye bye, Alexander Lowen, with much love,

Guy Tonella Ph.D., IIBA Faculty
Published in "European Journal of Bionergetic Analysis & Psychothearpy",Winter 2008

Hommage à Alexander Lowen par Guy tonella, in EFBA-P newsletter (BASIC), Hiver 2009

HOMMAGE A ALEXANDER LOWEN
« Ne laisse jamais quelqu’un te faire douter de ce que tu ressens !»

In, « BASIC, Bioenergetic Analysis European Societies Information & Communication », Nb 19, Hiver 2009

Cet hommage a été proposé en premier lieu à la Revue Clinique de L’Institut International d’Analyse Bioénergétique et y sera publié dans son édition de 2010.

L’impact sur moi d’un premier séminaire de groupe avec le Dr. Alexander Lowen fut tel que je décidais d’entreprendre ma formation de thérapeute bioénergéticien et de me rendre à New York pour entreprendre ma propre thérapie avec Lowen. C’était en 1979, il y a exactement 30 ans, j’étais alors dans le giron de la psychanalyse. Cette expérience fut un tournant dans ma vie personnelle et dans ma vie professionnelle.

Qu’avait Alexander Lowen de si spécial ?
C’était un thérapeute entièrement identifié à sa propre conviction : celle que l’énergie séquestrée
dans les tensions corporelles appauvrit la capacité à être vivant, à aimer, à créer. Il tirait de sa conviction agissante une force impressionnante, une présence de guerrier que mes résistances et mes défenses ne purent jamais entamer. Il était exigeant, il ne transigeait pas, il m’amenait à chaque fois à exprimer mes peurs, ma rage, ma vitalité, à la limite du supportable.

Son regard bleu pénétrant, parfois défiant, parfois tendre, restait centré sur mon expressivité corporelle : l’unique vérité fiable. Il m’amenait à percevoir, sentir, comprendre et changer. Je lui en suis profondément reconnaissant.
Un jour qu’il me fit douter, en séance, de ce que je ressentais, ayant lui une impression différente de la mienne, il perçut mon désarroi et me dit : « Guy, ne laisse jamais quelqu’un te faire douter de ce que tu ressens lorsque cela s’impose à toi ! ». Il me proposait à ce moment d’avoir confiance en moi. Je lui dois depuis ce jour cette recherche constante de profonde identification à moi-même, à mes propres vécus, à mes propres perceptions et à mes propres convictions.

J’ai rarement perçu quelqu’un autant identifiée à lui-même et non aux évènements extérieurs ou aux personnes de passage. Je me souviens de ce Noël 1979 passé chez lui, en famille, avec Leslie, sa femme et Fred, son fils. Je me souviens qu’il était le même que dans son bureau, à New York. Il était dans ce souci permanent d’être soi-même. Il n’était pas parfait mais il était enraciné dans son être lui-même. Ceci fut un modèle éthique pour moi.

C’était un homme moderne, un observateur d’une grande intelligence et perspicacité. Je pense qu’il a fondé la clinique Bioénergétique autour de deux paradigmes centraux :
1)    La continuité psychocorporelle se construit à partir d’une identité corporelle de base,
2)    L’exercice corporel conjugué à l’expression émotionnelle, sources de vitalité, réparent et redynamisent sans cesse les tissus somatiques et les circuits neurobiologiques.
Les neurosciences légitiment aujourd’hui scientifiquement cette approche. Je travaille aujourd’hui, comme nombre d’entre nous, à faire fructifier l’héritage inestimable qu’il nous a légué. Ma gratitude à son égard est immense et mes propres réflexions ne cessent de s’inspirer de l’expérience qu’il m’a fait vivre et de l’œuvre qu’il a écrite.

Bien sûr, ma propre histoire, ma propre personnalité, ma propre culture, m’engagent vers des développements de l’Analyse Bioénergétique et une manière personnelle de la pratiquer cohérents avec qui je suis. Je le dois aussi à Alexander Lowen car il me dit un jour : « Fais ton propre chemin, ne cherche pas à m’imiter. Si tu restes ancré dans ton corps, tu feras tes propres découvertes».
En m’engageant aujourd’hui dans une mission soutenue par l’Organisation des Nations unis (ONU), en direction des peuples qui souffrent, j’emmène la pratique bioénergétique dans ma valise et je pense à toi, Al, au cœur que tu m’as ouvert, qui peut aujourd’hui recevoir les autres et leur donner, partager et aimer. Merci.

GUY TONELLA
Formateur International
Collège Français d'Analyse Bioénergétique (CFAB)

Hommage à Alexander Lowen par Guy Tonella, in IIBA Clinical Journal - 20, 2010

Tribute to AL LOWEN
"Never let anybody make you doubt about what you feel!"
In, «IIBA Clinical Journal - 20,  2010-1011»

The first workshop I did with Dr. A. Lowen has such impact on me that I decided to initiate my bioenergetic training and travel to New York to start a therapy with him. That was in 1979, exactly 30 years ago, when I was in the bosom of psychoanalysis. This experience was a turning point in my professional life and in my personal life.

What did Alexander Lowen have that was so special?

He was a therapist fully identified with its own conviction that the energy sequestered in bodily tensions depleted the ability to be alive, to love, to create. He drew from his acting conviction an impressive force, a presence of warrior that my resistances and defenses could never damage. He was demanding, making no compromise, he provoked me every time to express my fears, my anger, and my vitality, to the limit of bearable. His penetrating blue eyes, sometimes challenging, sometimes tender, remained focused on my body expressiveness: the only reliable truth. He provoked me to perceive, feel, understand and change. I am deeply grateful.

One day, making me doubt during a session about what I was feeling, him having a different impression than mine, he saw my distress and said: "Guy, never let anybody make you doubt about what you feel when your feelings forces itself upon you!” He was just proposing me to trust in myself. I owe him since that day that constant search for deep identification with myself, with my own experience, my own perceptions and my own convictions.

I have rarely seen someone identified as much with himself and not with external events or people passing. I remember this Christmas 1979, invited to stay at his home with his family, Leslie, his wife and Fred, his son. I remember that Al was the same there as in his office in New York. He was with this permanent concern of being oneself. He was not perfect but it was rooted in his being himself. This has been for me and for ever an ethical model of life.

Lowen was a modern man, an observer of great intelligence and vision. I think he founded bioenergetic clinic around two central paradigms: 1) body-mind continuity builds from a basic, fundamental bodily identity, and 2) physical exercise combined with emotional expression, sources of vitality, repairs and revitalizes continuously somatic tissues and neurobiological circuits. Neuroscience now scientifically legitimizes this approach. I work today, as many of us, to build on the invaluable legacy he left us. My gratitude to him is immense, and my thoughts are constantly inspired by the experience that he made me live and the invaluable work he wrote.

Of course, my own history, my own personality, and my own culture, commit me to developing and practicing bioenergetic analysis with my personal convictions and style, coherent with who I am. I also owe Alexander Lowen for what he said to me: "Make your own way, not trying to imitate me. If you stay grounded in your body, you will do your own discoveries. "

Committing me today and for the future years in a mission backed by the United Nations Organization towards the peoples who suffer, I take my bioenergetic practice in my suit-case and I think to you, Al, to my heart you opened which can now receive the others and give, share and love. Thank you.

GUY TONELLA
International Trainer
Collège Français d'Analyse Bioénergétique (CFAB)

Hommage à Alexander Lowen par Maryse DOESS, in EFBA-P newsletter (BASIC), Hiver 2009

HOMMAGE A AL LOWEN

In, « BASIC, Bioenergetic Analysis European Societies Information & Communication », Nb 19, Winter 2009

La première fois que j’ai rencontré Alexander Lowen, en 1980, c’était lors d’un repas à Paris, avec des collègues et mes petits camarades de promo de formation. J’étais enceinte et le dialogue avec lui sur la vie, la vitalité, la joie, et les exercices possibles à continuer pendant cette période de grossesse m’avaient beaucoup émue.. Il était tendre, terriblement vivant et humain…
Sept ou huit ans plus tard, ma formation terminée depuis trois ans, je lui ai demandé une séance individuelle lors d’un Congrès.
Quelle surprise, quel étonnement, quel choc…
Il m’a touchée droit au but en cinq minutes ! Il était confrontant et toujours aussi humain en même temps.
En ressortant de cette séance, en-dehors du fait que j’étais très profondément remuée, je me suis dit que si l’Analyse Bioénergétique était ce que je venais de vivre, je pouvais repartir en formation !

C’est ce que j’ai fait pendant de longues années, des séminaires, des stages, des groupes, des supervisions/intervisions, des dialogues, des lectures, du travail personnel. J’ai aussi retravaillé avec Al à plusieurs reprises, tout cela pour intégrer progressivement la richesse inouïe de cette approche.

J’ai une reconnaissance infinie à l’égard d’Al, je me suis imprégnée de son regard aiguisé, de sa perception fine, de sa compréhension profonde et immédiate de la personnalité des individus qu’il avait en face de lui. J’ai vécu de l’intérieur et compris son désir d’aider chacun à trouver ou retrouver sa propre liberté d’être. J’ai appris grâce à lui à vivre dans mon corps, à m’approprier ma vie, à faire surgir ma vitalité et à aimer, la vie et les gens. J’ai aussi appris à être vraie.

Et puis, en « grandissant », j’ai appris à voir Al non seulement dans ses compétences magnifiques, mais aussi dans ses failles, sa personnalité, sa fermeté qui manquait souvent de souplesse.

J’ai rencontré les thérapeutes, les formateurs, les chercheurs qui enrichissaient sa théorie de nouvelles idées et qui ont contribué à faire évoluer sa technique pour en faire l’approche passionnante qu’est l’Analyse Bioénergétique contemporaine.

Avoir rencontré Al Lowen sur mon chemin a transformé ma vie et je suis reconnaissante de cette chance. S’il me voyait travailler aujourd’hui, il est probable que nous nous disputerions souvent, mais j’aime cette idée, ce fantasme, avec tout ce qu’il contient de tendresse, de respect et d’estime …


MARYSE DOESS
FORMATRICE INTERNATIONALE
COLLEGE FRANÇAIS D’ANALYSE BIOENERGETIQUE (CFAB)

 

end faq

Tags page Lowen 1r Tags page Lowen 2r Tags page Lowen 3v Tags page Lowen 4r

Fondation Alexander Lowen

lowenfoundationSite Fondation LowenLe fils du Dr Alexander Lowen, fred Lowen, a créé la Fondation Alexander Lowen. cette Fondation est un organisme à but non lucratif américain.
La mission de la Fondation est de perpétuer l'héritage du Dr Lowen. Elle a été constituée pour honorer, préserver et contribuer au développement des travaux du Dr Lowen en réunissant des témoignages sur sa vie et de sa pratique, et en préservant et en facilitant l'accès à ses enseignements et ses croyances à propos de la bioénergétique.
La Fondation invite et encourage les gens à échanger des réflexions et des idées quant à la façon d'apporter le plus efficacement la bioénergétique dans la vie des gens.

Tags page Lowen 1r Tags page Lowen 2r Tags page Lowen 3r Tags page Lowen 4v

Back to top