Faite une recherche ...

Faite une recherche parmi les documents (items) en utilisant au choix, le champs "tout en un" qui cherchera votre mot dans toutes les parties décrivant un document, ou via le champ "Tag" (Mot-clef) - choix multiple possible, ou encore par l'initiale du début du titre.

Tag

Recherche tout en un

Titre A-Z

# a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Les expérience corporelles à l'origine de l'identité de soi

Guy TONELLA

Publié dans « Identités », Edition Eres, 2009 ©
Ouvrage collectif dirigé par Joyce AÏN, avec la participation de : Joyce AIN, Bernard GOLSE, Jean-Claude KAUFMANN, Yann LEROUX, Olivier MARC, Michela MARZANO, Sylvain MISSONNIER, Marie-Rose MORO, Virginie PAPE, Alain ROUCOULES, Marie José SIBILLE, Irène THERY, Serge TISSERON, Guy TONELLA, Serge VALLON, Daniel WELZER-LANG

Identites_CouvL’identité se construit bien avant que naisse la parole et même la représentation. Elle naît des sensations et des émotions éprouvées au cours des interactions corporelles/émotionnelles avec son premier objet d’attachement, la mère en général. Les sensations et les émotions qui naissent de ces interactions répétées forment des constellations sensori-émotionnelles demeurant à jamais :
-    le cerveau conserve leur empreinte ;
-    elles sculptent le corps, sa forme, sa tonicité, sa gestualité ;
-    elles dessinent les images inconscientes du corps et nos prototypes fantasmatiques ;
-    elles modélisent nos futures relations d’attachement et notre sexualité.

Parce que ces constellations sensori-émotionnelles restent vivaces au fond de soi, subjectivisantes pour le meilleur et pour le pire, mais toujours source de référence, elles constituent la matrice de l’identité. Parce qu’elles s’inscrivent dans la mémoire implicite, non verbale et non consciente, elles constituent la matrice de l’inconscient.

...

Pour en savoir plus, téléchargez l'intégralité de cet article en PDF :

Back to top