Faite une recherche ...

Faite une recherche parmi les documents (items) en utilisant au choix, le champs "tout en un" qui cherchera votre mot dans toutes les parties décrivant un document, ou via le champ "Tag" (Mot-clef) - choix multiple possible, ou encore par l'initiale du début du titre.

Tag

Recherche tout en un

Titre A-Z

# a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z
jeudi, 14 mai 2015 15:16

Le narcissisme

Le narcissisme : un déficit primaire ? La réaction caractérielle de l'enfant utilisé ? L'identification progressive à une culture d'images et de pouvoir ?

Guy TONELLA  © 2010

Présentation proposée lors d'une conférence de l'IIFAB, Rome, Octobre 2010

 

Conf_IIFAB_RomaRappelons brièvement le mythe de Narcisse. Un garçon nommé Narcisse, très beau, dédaigne le désir et l’amour des autres. Voyant un jour sa propre image reflétée sur l’eau, il en devient amoureux, devient amant de lui-même, et finit par se tuer.
Ce mythe introduit à la fois le « narcissisme primaire » et le « narcissisme secondaire », tels que Freud les a différenciés.

 

  

...

 

Pour en savoir plus, téléchargez l'intégralité de cet article en PDF :

Publié dans Articles en Français

Guy TONELLA ©

Conférence, SOBAB, Saõ Paulo, Brésil, 2003

Narcicisme« Au niveau culturel, on peut considérer le narcissisme comme une perte des valeurs humaines, en ce que le narcissisme n'est pas concerné par l'environnement, la qualité de la vie, ni par les personnes qui l'entourent. Une société qui sacrifie l'environnement naturel au profit matériel et au pouvoir se trahit par une insensibilité aux besoins humains. L'abondance de biens matériels devient le symbole du progrès dans la vie ... Lorsque la richesse est plus prisée que la sagesse, que la notoriété vaut plus que la dignité et que le succès est plus précieux que le respect de soi, la culture donne trop de valeur à l'apparence et on doit la considérer comme narcissique. »
Lowen, 1985

Avoir une belle maison, une belle voiture, de beaux vêtements, est-ce narcissique ?
Oui, si ce sont des objets que l'on s'offre pour exister à ses propres yeux et aux yeux des autres, pour être admiré et envié.
Oui, si l'on sacrifie sa propre réalité et ses propres besoins pour donner une image de soi aux autres, forcément différente de qui l'on est.
Oui si l'on renonce à sa propre dignité, si l'on renonce à aimer, si l'on renonce à aider, au nom du pouvoir, du succès, de l'apparence manipulatrice.

Peut-on dire qu'une culture est folle, rendue folle par un narcissisme rongeant ses valeurs ?
Oui, si l'on observe l'activité forcenée des gens dans les grandes villes, pour gagner plus d'argent, acquérir du pouvoir, grimper dans l'échelle sociale au mépris de leur propre équilibre, de leur propre santé, de leur propre bonheur. Oui, si l'on n'hésite pas à polluer l'air, l'eau et la terre au nom d'un niveau de vie plus élevé.
Oui, si l'on laisse mourir les gens ou si l'on massacre des peuples pour piller leurs richesses.

Ce qui vient du cœur, ce qui est enraciné dans des sensations corporelles héritées de siècles de culture et ayant su préserver les rapports à la nature, ce qui constitue l'esprit de la sagesse, tout ceci peut être détruit en un siècle sous l'emprise d'une folie narcissique.

Pour en savoir plus, téléchargez l'intégralité de cet article en PDF :

Publié dans Articles en Français

Back to top