Un processus intersubjectif pour la régulation émotionelle,
ou, La régulation émotionnelle par le lien d'attachement

Guy TONELLA  ©

Conférence lors des Journées Francophones d'Analyse Bioénergétique, à Bruxelles en 2013
Publié dans : Le Corps et l'Analyse*, Vol. 15, 2014, p.47-72
*Revue des Sociétés francophones d'Analyse Bioénergétique

CorpsAnalyse-Vol15-Automne2014Schore a renouvelé la réflexion clinique en la dotant de fondements neurobiologiques. Il décrit deux stratégies de régulation du Soi :
1 - Une stratégie autorégulatrice interne physiologique
2 - Une stratégie régulatrice externe relationnelle
Schore écrit : « Les premières expériences de relation [du bébé mammifère humain] déterminent si, lors de moments ultérieurs de crise, alors que nos propres mécanismes d’autorégulation s’interrompent, nous pouvons nous tourner vers les autres à la recherche d’un appui relationnel, sachant que nous pouvons compter sur la régulation relationnelle, qu’elle soit dans le contexte d’une relation intime ou d’une relation psychothérapeutique. » (Schore, 200115, p. 245). Dans le contexte de la relation thérapeutique, la régulation émotionnelle fait appel au processus intersubjectif.

Pour en savoir plus, téléchargez l'intégralité de cet article en PDF :

Publié dans Articles en Français

Guy TONELLA  ©

Conférence lors des Journées Francophones d'Analyse Bioénergétique, à Toulouse en 2011
Publié dans : Le Corps et l'Analyse*, Vol. 13, 2012, p.89-142
*Revue des Sociétés francophones d'Analyse Bioénergétique

CorpsAnalyse-Vol13-Automne2012Le processus thérapeutique entrepris avec Jeremy m’a conduit à mieux comprendre les dysrégulations préverbales du Soi et à choisir une orientation thérapeutique dans laquelle le corps, l’émotion et la communication non verbale sont parties intégrantes. Pourquoi ? Parce que les expériences préverbales sont encodées dans une mémoire spécifique : la mémoire implicite procédurale, de nature non verbale et non consciente. Ces expériences préverbales, incluant les expériences d’attachement, ne sont pas encodées en mémoire sémantique et ne peuvent être rappelées par la pensée et la parole, les récentes investigations en neurobiologie le confirment.
Il est essentiel que les données neurobiologiques actuelles soient intégrées dans nos pratiques psychothérapeutiques. Nous savons que les patients peuvent être résistants au changement mais nous ne savons pas assez combien les théories et les pratiques peuvent, elles aussi, être résistantes au changement !

Pour en savoir plus, téléchargez l'intégralité de cet article en PDF :

Publié dans Articles en Français

L'engagement mutuel thérapeute / patient dans ... la régulation émotionnelle et la réparation du Soi

Guy TONELLA  ©

Conférence lors des Journées Francophones d'Analyse Bioénergétique, à Bruxelles en 2009
Publié dans : Le Corps et l'Analyse*, Vol. 11, 2010
*Revue des Sociétés francophones d'Analyse Bioénergétique

 

CorpsEtAnalyse_SoiInteractifDans cette présentation, je souhaiterais montrer que les pathologies préverbales, et particulièrement les structures schizoïdes, orales, états limites, psychopathiques et narcissiques, se sont construites à partir d’états de vitalité et d’états émotionnels dysrégulés. Cette dysrégulation est inscrite dans la mémoire implicite, et s’actualise dans le processus thérapeutique sous forme de « procédures » relationnelles affectivo-sensori-motrices. Cette dysrégulation devient de fait l’objet même du processus thérapeutique. La fonction thérapeutique est alors décrite comme fonction régulatrice, impliquant le thérapeute dans sa propre subjectivité, dans ses propres éprouvés corporels, dans ses capacités interactives et dans ses capacités réparatrices. La relation thérapeutique qui permet d’atteindre de tels objectifs n’est plus de nature « analytique » mais de nature « intersubjective ».

...

 

Pour en savoir plus, téléchargez l'intégralité de cet article en PDF :

Publié dans Articles en Français
jeudi, 14 mai 2015 14:55

Mémoire et Séparation

Guy TONELLA  ©

Conférence lors des Journées Francophones d'Analyse Bioénergétique, Marseille 04-05 Octobre 2008
Publié dans : Le Corps et l'Analyse*, Vol. 10, 2009, p. 51-61
*Revue des Sociétés francophones d'Analyse Bioénergétique

 

CorpsEtAnalyse_SoiInteractifJ’aurais également pu appeler cette présentation « Attachement et séparation » ou « Mémoire d’attachement et de séparation ».

...

 

 

Pour en savoir plus, téléchargez l'intégralité de cet article en PDF :

Publié dans Articles en Français

Maryse Doess

Publié dans "Bioenergetic Analysis - The Clinical Journal of the International institute for Bioenergetic Analysis", Vol. 14, Numéro 1, Printemps 2004 ©

Publié dans la revue francophone "Le corps et l'analyse", Vo. 5, numéro 2, Automne 2004 ©

Lien_intersubjectif_Couv.jpgIl y a quelques années, je m'étais questionnée quant à certaines prises de position relatives au « toucher » en psychothérapie, l'encouragement ou la réprobation, voire l'interdit dont il était frappé, pour des raisons théoriques ou culturelles. J'ai l'occasion, vingt ans plus tard, en me fondant sur mon expérience clinique, d'énoncer mon propre point de vue, et de montrer que le toucher est indispensable pour la construction du lien intersubjectif.

Depuis que je travaille comme analyste bioénergéticienne, j'ai toujours utilisé le toucher comme un outil central, me basant sur ma compréhension du processus thérapeutique et de sa finalité, ou me basant sur mon intuition et ma sensibilité empathique. Mon abord du processus thérapeutique en pratique psychocorporelle inclut naturellement le contact physique. Cette position du soin au travers du toucher n'est pas sans rappeler l'attitude du parent qui fournit cette réassurance à son enfant.

Les recherches de ces vingt dernières années concernant le développement des très jeunes enfants me semblent avoir considérablement influencé les méthodes de travail des thérapeutes, et la mienne en particulier, par l'importance accordée à la construction du lien intersubjectif avec un patient. Cette construction émerge des échanges visuels, des contacts corporels et des interactions physiques, dans un profond respect de l'autre.
Selon les circonstances, je touche mes patients, je les prends dans mes bras, je les regarde de très près, je joue avec eux, et je constate progressivement que ma propre sécurité et confiance intérieures créent des conditions favorables pour que se développent leur sécurité et confiance personnelles.

Pour en savoir plus, téléchargez l'intégralité de cet article en PDF :

Publié dans Articles en Français
mercredi, 13 mai 2015 09:38

Le Soi interactif

Guy TONELLA  ©

Publié dans : Le Corps et l'Analyse*, Printemps 2001, Vol.2, N°1
*Revue des Sociétés francophones d'Analyse Bioénergétique

 

CorpsEtAnalyse_SoiInteractifCet article présente l’une des évolutions actuelles de l’analyse bioénergétique : la dimension interpersonnelle dans le processus thérapeutique. Diverses formes de  liens y sont présentés, ainsi que leur genèse au cours du développement : lien existentiel, interactionnel, intersubjectif et discursif.

...

 

 

Pour en savoir plus, téléchargez l'intégralité de cet article en PDF :

Publié dans Articles en Français

Back to top